Le chemin

Le chemin

 

Sans savoir, ni comprendre pourquoi
Il tombe toujours sans terreur.
Sans agir ni réfléchir
Il n’arrive pas que le pire.
Sans bonheur ni gros malheur
Il ne nous arrive quoi que se soit.

Je vais toujours droit devant,
Ni arrêt, ni même détour,
J’avance sans même y penser
Sans savoir où j’arriverai,
Je me redécouvre chaque jour
Car je me lis lentement.

Combien sont-ils, assis, là
A se plaindre de leur morne vie
Sans penser à se lever
Sans qu’ils ne puissent s’en aller.
Ils ont beau se dire « tan pis »
Ils ne resteront qu’ici.

Regardons sans pouvoir voir.
Ecoutons sans même entendre.
Communiquons sans parler.
On pourra donc progresser.
Et arrêter de tout prendre,
Et arrêter de tout croire.

Vis ta vie comme aujourd’hui.
Ne meurs que le jour venu.
Prépare toi à une longue route,
Qui pourrait te mettre le doute,
Mais quand tu auras tout bu,
Tu te sentiras en vie.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site